Comment conduire un scooter sous la pluie en toute sécurité ?

La sécurité sur un scooter : une question que l’on se pose très largement avant de se lancer dans la conduite d’un scooter électrique. Quand on n'est pas habitué à conduire un deux-roues, nous sommes souvent stressés avant les premiers trajets et surtout quand notre scooter électrique est sous la pluie…. 

 

Comment appréhender la conduite sous la pluie et avec des routes mouillées ? Découvrez tous nos conseils scooters, mais valable aussi en conseils motos puisque les règles sont un peu les mêmes. 

 

Des comportements préventifs à adopter 

 

La pluie est très fréquente lors de certaines périodes comme le printemps ou l’automne. Pas de secret pour conduire en sécurité sous la pluie, il faut surtout adapter sa conduite. 

 

1- Roulez moins vite pour une meilleure visibilité, diminuer le temps de réaction et éviter de prendre des risques. 
Attention pour l'électrique, le freinage est généralement plus fort que les scooters thermiques par exemple, de même pour le démarrage. 

2- Éviter les accidents en étant encore plus concentré.  La route mouillée est parfois trompeuse, car les pneus adhèrent moins, alors respectez bien les distances de sécurité entre les véhicules. En effet, les pneus des scooters électriques glissent plus. 

 

En réduisant sa vitesse et en faisant attention aux freins pour rester plus vigilant, vous aurez plus de chance d'éviter les accidents comme l’aquaplaning.  

 

Pour info →  La première pluie est la plus dangereuse, lorsque le sol est sec et qu’il commence à pleuvoir. C’est à ce moment que les pneus de votre deux-roues ou de tous véhicules vont le moins adhérer sur la route.   

 

En plus d’adapter sa conduite, il faut se protéger de la pluie, le scooter comme la moto ne vous protège pas contre ces intempéries à la différence de la voiture. 


Des accessoires pour se protéger de la pluie

 

1 - Le casque dans tous les cas est obligatoire vous protégera de la pluie. Ce n’est pas juste un accessoire.  En revanche, un casque avec visière vous protégera le visage, ce qui est important pour garder la meilleure visibilité même sous la pluie. C’est le cas de certains casques jet. 

2 - Des gants certifiés CE et obligatoire, permettant de protéger vos mains, mais qui peuvent aussi être étanches. 

3 - Des manchons qui vous protégeront à la fois du froid et de la pluie. 


Pour le corps, deux options s’offrent à vous  

 

Option 1 : 

Pour se protéger de la pluie, vous pouvez partir sur une combinaison de pluie intégrale pour vous couvrir entièrement. Petit conseil et astuce ? Vous pouvez aussi vous munir de chaussures résistantes à l’eau. Pour un équipement entier résistant à l’eau sera au top ! 

 

Option 2 :  

Souvent encombrante, la combinaison intégrale n’est pas l'accessoire facile à stocker ou déplacer. Vous pouvez juste vous munir d’un k-way, ou d’une veste imperméable contre la pluie. Autre conseil : vous pouvez installer une jupe ou un tablier pour vous protéger de la pluie. C'est le cas aussi pour les motos électriques.  

 

Dernier accessoire ? Une housse de selle imperméable, pour encore plus de confort, à mettre une fois le trajet fini et à enlever pour repartir, elle permet de s’asseoir sur votre selle sans être mouillé.  

 

L’assurance :  obligatoire qu’il pleuve ou non 


 

Il est obligatoire de rouler assuré, cela est punissable par la loi. Lors d’accident dû à la pluie, elle vous assure pour ses accidents et des frais qu’ils peuvent encourir. Des frais souvent onéreux. De plus, l’assurance peut vous rembourser des pièces endommagées par l’eau. 

 

Le scooter électrique sont moins résistants à l’eau

 

L’électrique et l’eau sont connues pour ne pas faire bon ménage. Il faut être plus vigilant avec un scooter électrique qu’avec un scooter thermique à cause des batteries et des pièces intérieures. En effet, les scooters électriques contiennent des batteries électriques, il faut en prendre soin pour ne pas les abîmer. Pour les protéger, il est recommandé de les sortir de votre scooter à la fin de votre trajet pour les laisser dans un endroit sec pour les garder dans le meilleur état possible et éviter qu’elles soient mouillées.  

 

Pour finir avec les conseils pour conduire sur une route mouillée, n’oubliez pas de respecter les limitations de vitesse dues à la pluie et d’allumer vos phares avant.  

 

N’ayez crainte ; la pluie ne devrait en aucun cas endommager votre moteur électrique sauf en cas de défaut de fabrication.