Antivol : comment éviter le vol de votre scooter électrique ?

swapperX scooter électrique 50cc et 125cc

 

Les scooters, motos et deux-roues de manière générale sont des véhicules plus vulnérables face au vol, et donc une cible privilégiée des voleurs. Dans cet article, nous allons voir les différents moyens de stationner votre scooter en toute sécurité. En effet, de nombreux dispositifs antivols ont été mis en place ces dernières années pour lutter contre ce phénomène, tous avec des niveaux de protection et des niveaux de résistance différents. 

 Découvrez dans cette article nos conseils et les systèmes qui existent aujourd'hui en France pour garder en sécurité vos scooters, motos ou encore voitures.

Les systèmes de blocage : Dans cette catégorie, nous retrouvons des accessoires tels que le double verrouillage, le bloc disque (à insérer dans le disque de frein), le bloc direction (également appelé Neiman) ou le bloc roues. Souvent inefficaces seuls, ces accessoires se révèlent être très utile lorsqu’ils sont couplés avec un anti-vol. Ils ont pour but d’empêcher tout déplacement du scooter ou moto, et sont une véritable arme de dissuasion : le voleur devra forcer ces éléments s’il veut s’emparer du véhicule, et le temps passer à essayer de les forcer peut-être très dissuasif. 

Les antivols et cadenas : C’est la catégorie de dispositif antivol la plus connue et la plus efficace pour lutter contre les tentatives de vol, bien qu’ils puissent être encombrants. Les antivols et cadenas les plus résistants sont agréés CE et SRA et souvent en forme de U ou de chaînes. Cela permet de relier le scooter à un point d’ancrage ou un point fixe et ainsi rendre son déplacement impossible. Pour que ce système soit efficace, il doit être correctement installé : l’antivol ou cadenas doit être attaché au châssis du scooter, à la limite à la roue arrière mais en aucun cas depuis la roue avant, prévue pour se détacher facilement. Il en existe de tous prix, avec des niveaux de résistance différents en fonction des matériaux et de l’épaisseur du modèle. Un modèle en acier est recommandé.  

Les alarmes antivols : Les alarmes antivol sont un très bon dispositif pour renforcer la sécurité de votre scooter ou moto. Au moindre décèlement de choc inattendu, la sirène se déclenche et décourage toute tentative d’agression. La fonction « détecteur de mouvement « est également disponibles sur plusieurs modèles d’alarme. Au-delà de cette dissuasion sonore, certains produits bloquent le démarrage du scooter. Les alarmes sont en général universelles et peuvent s’installer sur tous les modèles de scooter. 

Les traceurs GPS : Les traceurs GPS permettent de localiser à tout moment votre véhicule. Il existe plusieurs modèles de traceurs GPS offrant des fonctions différentes comme l'immobilisation à distance, l'écoute à distance, ou encore une autonomie optimisée. Equipé d’un détecteur de mouvement, vous pouvez également paramétrer des limites de zones que le scooter ne doit pas dépasser, sinon il vous envoie une alerte. 

Enfin, si vous savez que vous allez laisser votre scooter dehors et sans utilisation pendant une longue période, la possibilité de le stocker dans un garage ou parking surveillé reste la meilleure option. A noter que les lieux clos ne sont pas une garantie contre le vol : pensez à attacher votre scooter à un point fixe et ancré, à l’aide d’un bon cadenas ou antivol pour un maximum de sécurité.  

Chez ZEWAY, nos scooters sont tous équipés d’un système de bloc direction ( Neiman), d’une alarme ainsi que d’un système de géolocalisation du scooter ( soumis à l’acceptation du client).

Si malgré toutes ces précautions votre scooter ou moto 50cm3 venait à être volé, voici les démarches à suivre : Premièrement, déclarer le vol de votre deux-roues auprès du commissariat en charge du lieu où a été commis le vol sous 24h, et remplissez les documents administratifs demandés. Dans un second temps, avertissez votre assurance : il est nécessaire de le faire par lettre recommandée avec accusé de réception dans les 48 heures suivant le vol.