Quelle différence entre un scooter thermique et électrique ?

Quelle différence entre un scooter thermique et électrique ?

Ecrit le lundi 17 mai par Alice

 

À l’instar de la transition écologique qui touche l’automobile, la question de l’électrification s’étend également au marché du deux-roues. Le scooter électrique fait désormais partie de ces nouveaux moyens de transport urbain privilégiés par de nombreux usagers.

Rouler en électrique est-il plus fiable, pratique, confortable ou onéreux qu’en thermique ? Voici un tour d’horizon des atouts de cette technologie « zéro émission ».

 

Un deux-roues plus réactif

Parmi les véhicules électriques, le scooter électrique est un atout de taille pour ceux qui cherchent à s’extirper de la circulation ou qui apprécient plus simplement les accélérations franches et silencieuses . À l’usage, la différence se fait ressentir dès les premiers mètres. 


La puissance d'accélération est disponible immédiatement lors de vos dépassements, contrairement aux versions thermiques qui nécessitent de monter dans les tours (surtout pour ceux équipés de moteurs 2 temps). Cela se révèle plutôt pratique pour se frayer un chemin dans les embouteillages ou pour s’extirper d’un flot de véhicules au feu rouge en toute sécurité.


Avec le temps, les performances de cette nouvelle motorisation ont considérablement évolué, ce qui vient concurrencer certains 125cc sportifs. Une réalité !

 

Un scooter électrique est-il plus confortable ?

Comme son homologue à quatre roues, le deux-roues électrique est plus agréable à l’usage. Contrairement à un scooter thermique, le scooter électrique est composé de moins de pièces, ce qui limite les vibrations en usage réel. C’est d’autant plus visible à l’arrêt ou à pleine vitesse.

N’oublions pas le pot d’échappement. Ce détail qui semble anodin est pourtant un vrai calvaire pour certains propriétaires de deux-roues thermiques qui peuvent être amenés à se brûler. La variante électrique ne connaît pas ce problème puisqu' elle en est démunie.

 

0g de CO2 et 0 bruit

Là où le scooter thermique rejette du gaz carbonique, des oxydes d’azote et des particules fines, le scooter électrique rejette 0g de CO2. Vous pourrez même circuler les jours de pics de pollution, de plus en plus fréquents à Paris.

Vient ensuite le bruit émis. Le moteur électrique et sa batterie n’en émettent pas. Certains piétons pourraient presque vous prendre pour un cycliste. Restez toutefois attentif, car l'absence de bruit à un prix. Si cela rend vos trajets plus confortables par rapport à une variante thermique, elle nécessite plus d’attention pour éviter tout incident.

 

Entretien

Avantage non négligeable, l’entretien nécessaire pour un scooter électrique est bien moins important par rapport à celui d’un deux-roues thermique. La cause ? Le nombre de pièces mécaniques.


Au niveau du moteur électrique, qui est positionné directement sur la roue arrière, ce dernier comporte bien moins d’éléments mécaniques par rapport au scooter thermique (absence de distribution, d’embrayage, d’huile, etc.). Cette différence réduit vos risques de casse ou d'usure, et réduit drastiquement le montant de vos factures liées à l’entretien de votre deux-roues.  Il en va de même avec le reste des pièces mécaniques gravitant habituellement autour d’un moteur thermique. Allumage (bougies), filtre à air, filtre à huile, billes, segments ou encore joint de culasse. 

Pourquoi augmenter vos risques de casse alors qu’un scooter électrique est beaucoup plus simple à entretenir ?


Un deux-roues électrique n’est composé que de trois éléments principaux : un moteur intégré à la roue, un contrôleur électronique et une batterie. Des pièces fiables et qui tombent rarement en panne.
Enfin, précisons que l’entretien des plaquettes de frein, des pneus et des amortisseurs ne varie pas selon le type de véhicule avec lequel vous roulez. Le scooter électrique a les mêmes contraintes que le scooter thermique.

 

Pourquoi ne pas louer son scooter électrique ?

Le prix d’un deux-roues neuf représente parfois un frein à l’achat, mais il est maintenant possible de louer sur le long terme un scooter électrique personnel dans Paris. Ce mode d’utilisation offre les mêmes avantages, le tout à un prix réduit.


Si historiquement un scooter se loue environ 0,32€ la minute en libre-service, il faut compter environ 10€ pour un aller-retour de 5 km pour un trajet domicile-travail. A la fin du mois, la facture s’élève à 230€ (23 jours ouvrés). A l’inverse, un scooter électrique personnel en location longue durée offre des mensualités moindres pour un kilométrage illimité. 

C’est le cas de l’abonnement ZEWAY proposé à partir de 130 € par mois, incluant l’assurance et la maintenance. Pour ce scooter, au moteur électrique et non thermique, il est possible de recharger son scooter électrique dans une station d’échange de batteries avec un temps de charge de 50 secondes ou avec un chargeur depuis chez soi. La location d’un scooter électrique apparaît aussi comme un choix de mobilité écologique.
 

Vous avez maintenant tous les éléments en main pour faire le bon choix entre le scooter électrique et le scooter thermique. Mais attention, essayer l’électrique c’est l’adopter ! Vous êtes prévenus…