Le swapperOne : le scooter électrique agile, parfait pour la ville

Ecrit le lundi 17 mai par Alice

Comme l'automobile, le monde du deux-roues opère sa transition vers l'électrique. Les scooters électriques offrent un agrément similaire, voire supérieur, aux modèles thermiques. Ils s’imposent comme une alternative de choix pour des déplacements urbains.

Au-delà de sa capacité à se faufiler dans le trafic de centre-ville et d’offrir un design discrètement rétro, le scooter ZEWAY baptisée « swapperOne » permet à un usager de bénéficier d’un mode de transport propre mais surtout rechargeable en 50 secondes dans 40 stations d'échange à Paris et sa proche banlieue !

Le swapperOne n'a rien à envier à ses concurrents

Il affiche une puissance de 3 kW offrant une vitesse maximale de 45km/h. Le scooter électrique est propulsé grâce à son moteur BOSCH installé dans la roue arrière. Il propose un rapport poids/puissance intéressant, rendant le swapperOne particulièrement agile avec seulement 74 kg à vide.

Son accélération est vive, lui permettant de s’extraire facilement de la circulation. Cette légèreté, importante à souligner pour un deux-roues de sa catégorie, lui permet de se laisser piloter facilement après plusieurs heures de pratique.

Il dispose également d'une marche arrière pour faciliter sa maniabilité. Sortir du parking ou d’une place de stationnement en marche arrière ? C’est une manœuvre sans effort désormais. Cette commande nécessite uniquement de presser le bouton « R » en tournant simultanément la poignée d'accélération.

Son autonomie est de 40 km, et varie selon le mode de conduite. Le premier (Eco) permet de parcourir 45 kilomètres, le second (Ride) entre 35 et 40 et le troisième (mode Sport) fait chuter l’autonomie à 30 kilomètres. Toutefois, grâce à la solution ZEWAY et ses 40 stations d’échange situées environ à moins de 2 km les unes des autres, vous disposez en réalité d’une autonomie illimitée.

40 stations de recharge pour « swaper » en illimité

Recharger sa batterie en 50 secondes, voici la promesse disruptive de ce scooter électrique sur un marché où la moyenne oscille entre 4 et 7 heures pour ce type de deux-roues nécessitant habituellement un câble branché sur une prise secteur 220V.

Le secret de cette prouesse, c'est un réseau de 40 stations dans Paris et sa proche banlieue. L’innovation ZEWAY c’est avant tout son système de recharge ultra rapide qui permet à un utilisateur d’échanger la batterie vide de son scooter swapperOne par une autre pleinement chargée. Aucun branchement n’est obligatoire. La manipulation est simple et l’autonomie n’est plus un frein.

Pour trouver sa borne, il suffit de localiser sur l’application la station d’échange la plus proche (habituellement à moins de 2 km dans Paris). Toutefois, afin de s'adapter à tous les modes de vie, le SwapperOne offre une alternative puisqu’il est aussi possible de se recharger sur une prise électrique grâce à un dock de recharge fourni en option.

 

Sécurité : rien n’est laissé au hard

Le freinage a été dimensionné pour gérer la puissance émise par le moteur BOSCH. À l’avant et à l’arrière, on retrouve le même type de disques que sur les 125 cm3. Le système CBS (combined breaking system) permet un déclenchement instantané des freins et optimise la répartition de la charge de freinage sur les deux roues pour éviter leur blocage.

Il garantit ainsi une grande stabilité même en cas de décélération musclée.

Un scooter en location longue durée

Le scooter électrique de ville ZEWAY se différencie par son modèle d'acquisition. Ce dernier ne s'achète pas mais se loue en location longue durée (LLD) à partir de 130 euros par mois, bonus écologique déduit.

Après 36 mois d'abonnement, le tarif passe à 85 euros pour les 24 mois suivants. Ce prix a également l’avantage d’inclure l'assurance (Allianz), la maintenance, les recharges d'électricité dans l’une des 40 stations de Paris et le kilométrage illimité. Le locataire devra simplement acheter son propre casque ainsi que des gants homologués avant de profiter de son nouveau deux-roues électrique, éléments obligatoires pour ce type de véhicule.

Alors, qu’attendez-vous pour adopter une nouvelle mobilité durable et connectée ?